13 Jan

LA FEMME KIL TE FAUT - Part 2 : le modèle.

Publié par LEMECKILTEFAUT ®  - Catégories :  #REFLEXION KIL TE FAUT


Le modèle de la femme moderne, un modèle de femme objet.



paris-hilton-sexy-pour-guess.jpg




Le modèle que l'on nous impose de la femme idéale ressemble à celui-ci:

Elle est grande, mince, elle rentre dans du 38. Ou elle est sexy avec des formes généreuses en étant mince, le fameux 90/60/90 qui souvent ne peut s'obtenir qu'en trichant avec la nature. Le premier critère est physique. Elle doit palire aux hommes.
Depuis Maïté, qui bien sûr coorespond à l'image de la bonne cuisinière, cela ne fait pas très longtemps que nous voyons des Valérie Damidot animatrices. Mais regardons autour de nous, sur les panneaux publicitaires, dans les magazines, les présentatrices météo, ou les femmes symboles de la réussite, automatiquement ce qui dépasse le cadre de la minceur est tros gros pour eux pour rentrer dans le format A4 des papiers glacé de magazines, trop gros pour l'écran 152cm de ton Full Hd et même pour le 3m X 4m des affiches.

Alors à chaque printemps c'est le même festival des Unes de magazines avec les 10 méthodes pour mincir. La quête de la minceur est celle de la maigreur, mais pas celle de la santé, encore moi du bien-être. On pense qu'on se sentira mieux dans sa peau ou dans sa tête avec quelques kilos en moins. Comme si tous nos souci venaient de ces quelques kilos. Ton mec ne t'aurai pas quitté si tu faisait 6 kg de moins, tu serais augmenté au travail, tu aurai plus d'amies, tu paierai moins d'impots, et ta clio consommerai moins, c'est sûr.

Elle est physiquement bien foutue, mais ça ne suffit pas. Elle a une peau lisse comme dans tous les magazines. Sauf que comme on ne peut pas se photoshoper comme dans les magazines, on se tartine de fond de teint. Elle ne doit pas avoir de rides, donc on voit des gens acheter des crèmes antirides dès 30 ans! Elle doit avoir des cheveux lisses, donc on se les defrise avec des produits aussi dangereux que l'uranium d'Ahmadinejad. On ne doit pas être trop black, donc on se blanchi la peau avec des crèmes cancerigènes. La société n'aime pas les trop.

Trop black, trop grosse, trop ridée, trop typé, trop bronzé. Trop déclassé.


Mais le modèle de la femme c'est aussi est surtout un modèle de liberté. La femme est une femme libre si elle correspond à un modèle. Une femme est certainement libre et bien dans son temps si elle travail, porte des habits sexy, multiplie les relations, et part à la chasse le samedi soir pour dire le dimanche matin "je ne te laisse pas mon numéro c'était un one shot". Elle est certainement libre, on n'en doute pas. Enfin, elle n'en doute pas. A moins qu'elle soit soumise à autre chose...

Une femme est vite considérée comme soumise. Soumise si elle porte le voile, soumise si elle est au foyer pour garder ses enfants, soumise si elle ne montre pas assez ses jambes, soumise si elle veut rester vierge, soumise si elle ne vit pas comme si elle était célibataire. Elle est certainement soumise, on n'en doute pas. Enfin elle n'en doute pas non plus. Mais peut-être à autre chose.

Autrefois on jetait la pierre sur la femme qui n'était pas asez pudique, un bout de jambe faisait scandale. Aujourd'hui c'est un bout de tissu sur les cheveux qui fait scandale. Alors quelle évolution? Quelle liberté si on juge encore les femmes pour leurs choix? Quel liberté si il y a un modèle à suivre?

Et le comble, c'est que pour défendre cette position de rejet des femmes qui ne correspondent pas au modèle de liberté on nous explique que ces femmes font les choses à leur insu. Et quand elle crient corps et âme qu'elles font leurs choix et les assument, on nous expliquera qu'elles sont sous l'influence de leur mari et qu'il ne faut pas prendre en compte ce qu'elles disent. C'est beau. Ce sont des gens qui disent défendre les femmes et leur liberté qui nous disent ça. Ce sont eux qui nous parlent des femmes comme si elles étaient d'esprit faible. Comme si elle étaient toutes manipulable et manipulée.

Posons nous des question sur les modèles de la femme que nous avons. Ce n'est peut être pas un modèle pour vous dites vous, mais malheureusement ec sont des modèles pour les générations plus jeunes. C'est cette réalité qu'il faut saisir. Demandons nous pourquoi ça ne gène personne cette pornographie omniprésente et latente dans toute notre société? Pourquoi des filles affichées à demi-nues partout ne gènent pas? Pourquoi les "femmes objets" dans les clips ne font pas plus scandale? Pourquoi on ne peut presque plus regarder un film sans qu'il y ai au moins à un moment une scene de sexe? Est ce que ce modèle de la femme qui n'est jugé que pour son physique et qui répond à tous les fantasmes de l'homme est vraiment un modèle de liberté?

Nous en sommes arrivé à un point où mettre un voile fait scandale. Etre rebelle ce n'est plus se dénuder, c'est se couvrir. Essayez de sortir avec un foulard sur la tête, vous vous sentirez comme uen femme en mini-jupe il y a quelques décennies.
Alors Diam's, vraie rebelle de notre époque? Certains en ont bien peur.




fhm_sony_ericsson_c905.jpg
Pub pour un telephone portable.




2008191035_small_2-copie-1.jpg
Pub pour une boisson energisante


Il y en a des milliers comme ça....



Archives

À propos

| L'homme idéal n'existe pas, Son BLOG Oui.