21 Jul

ON NE NAIT PAS ASOCIAL

Publié par LEMECKILTEFAUT ®  - Catégories :  #REFLEXION KIL TE FAUT

On le deviens.











Nous avons tous eu le cas d'un ami ou d'une amie qui du jour au lendemain après s'être retrouvé en couple n'a plus donné de nouvelles, plus aucun signe de vie. Rien. Silence radio.

"Celui là depuis qu'il est avec sa meuf, il calcul plus personne c'est abusé!"

Et ça c'est l'idée que je me suis fait depuis toujours: les relations de couple lorsqu'elles sont sérieuses (au moins pour l'un des deux!) désocialisent. C'est un fait.

Appelez en à votre expérience, à votre vécu, vous en avez sûrement connu qui ont zappé des gens autour d'eux après s'être mis en couple. Peut-être l'avez vous fait vous même aussi. En tout cas moi le premier!

Ca peut être vexant de voir qu'une personne ne nous donne plus de nouvelles parce qu'elle s'est mise en couple. On se dit peut-être même que si cette personne nous a zappé aussi facilement, c'est que peut être finalement ce n'était pas un(e) vrai(e) ami(e). Détrompez vous.

Détrompez-vous car une chose est sûre, c'est qu'à partir du moment où l'on veut construire une relation sérieuse et sur le long terme avec une personne, on fait le trie dans ses fréquentations. Naturellement.
Quel que soit ce tri, quel que soit les personnes de qui on s'écarte ou de qui on s'éloigne, il est parfois possible que l'on prenne des distances avec des personnes à qui l'on tiens.

Ainsi, peut -être que des personnes avec qui j'ai mis des distances ou à qui je ne donne plus de nouvelles lisent mon blog et se sentent concernés. Peut-être que ces personnes comprendront ma pensée.

Les premières victimes collatérales de la mise en couple d'un individus sont ses fréquentations de sexe opposé. En général un mec arrêtera d'abord de voir certaines filles, une filles de voir certains mecs. Jusque là presque tous le monde comprends. On élimine les mecs intéréssé, et filles intéréssé. Qui souvent, lorsqu'ils en ont un peu dans la caboche, s'éliminent d'eux même de notre répertoire lorsqu'ils voient que nous sommes en couple, et que les carottes ne sont même pas cuites, mais bien grillés pour elles.

Ensuite il y a la race des résistants et des résistantes. Plutôt tenaces ceux-là, qui s'accrochent à leur espoir. Je reste à l'affût, dès qu'elle le quitte, je me jète sur lui! Et ceux-là peuvent s'accrocher pendant des années comme de vieilles souches d'un arbre. Ils peuvent être les plus difficiles à se débarasser car en mode j'attends. Ils et Elles n'attaquent pas en frontal, alors c'est difficile de se trouver une raison de s'en défaire. En général c'est le ou la bon(ne) ami(e) qui guette... qui guette...

 
A la longue, et parfois ça peut-être très rapide - donc à la courte -, selon le tempérament, c'est tout le sexe opposé qui peut se retrouver dans le compartiment "relation indésirable". Bon ou mauvais, aimé ou détesté, bien intentionné et mal intentionné, guetteur et passager.

Mettre tout le monde dans la même tasse, ça n'a jamais vraiment été mon sac de thé. Mais bon l'intérêt collectif avant tout. Et en couple, l'intérêt collectif, c'est le couple.



Lire la suite de cet article: "Tes potes ne sont pas tes amis"


Archives

À propos

| L'homme idéal n'existe pas, Son BLOG Oui.