20 Nov

A UNE EPOQUE OÙ "JE T'AIME" DEVIENT JTM

Publié par LEMECKILTEFAUT ®  - Catégories :  #REFLEXION KIL TE FAUT


. A UNE EPOK OU "JE T'AIME" DEVIENT JTM .
"Wesh ma belle! A ce qui paraît ça marche l'amour.
Fais gaffe car les "Je t'aime" c'est à la mode de nos jours" DON CHOA




Un jour ma mère m'a dit:

"Elles te disent Je t'aime mille fois par jour, elles donnent tout, mais ensuite elles s'épuisent et au bout de quelques années elles te quittent... Et vont dire Je t'aime mille fois par jour à un autre homme.
Nous on n'est pas comme ça. On se dit rarement Je t'aime, on ne le dit qu'à un seul homme, et ça dure toute notre vie..."


Et elle a raison ma mère. Quand tu fait attention à ce qui se passe autour de toi ou à ce que tu fais toi-même... Combien de Je t'aime par jours? Combien de Je t'aime au telephone? Combien de Je t'aime par sms?

A croire que tu le dis pour mieux te rassurer toi même que tu aimes, de ne pas douter, ou de dire Je t'aime pour entendre Je t'aime en retour. En réalité c'est un Je t'aime que tu braque. C'est la technique du fameux:

"- Je t'aime...
- (silence)
- Et toi tu m'aime?
- Ouai...
- Oui quoi?
- Ouai moi aussi."

Le même qui deviendra plus tard lorsque tu aura obtenu le Je t'aime de l'autre:

" - Je t'aime. Et toi tu 'maime?
- Oui moi aussi Je t'aime.
- Mais tu m'aime comment?"

Se dire Je t'aime, l'entendre dire par l'autre, et se l'entendre dire soi-même, toute la journée, à chaque sms, sur chaque petit mot, et pour clore chaque conversation télephonique. Un Je t'aime qui en devient fade, qui vient se poser là comme un "bisou" ou un "bonne journée". Un Je t'aime qui n'est plus qu'une suite de lettres, alors que tu devrais le ressentir à chaque fois que tu le dit. Un Je t'aime dont on ne ressent plus sa valeur et sa signification à force d'usure, à force de le dire, de le trainer, de le répéter, de l'entendre...

Voilà comment tu a banalisé ce qui devrait enflammer ton coeur et procurer des frissons à ton/ta bien aimé(e) chaque fois qu'il/elle l'entend, le lis, le sent... C'est un Je t'aime que tu ne devrais dire que lorsque tout ton être bouillonne d'envie de le dire, comme ces rares fois où tu le dis à tes parents. Pourtant tu les aimes non? Mais tu ne leur dis presque jamais (ou jamais?), parce vous n'avez pas besoin de vous le dire, vous le savez.

Tu a voulu aller vite, tu a pris le TGV des sentiments, vécu ton amour en ADSL. Mais tu lui a fait perdre ses L. Tu lui même enlevé ses lettres, pour le transformer en Je t'M, puis en JTM, jusqu'au jour où il se transformera en N, par lassitude ou par PeiNe.



Nos parents se disent rarement Je t'aime, ne s'embrassent que peu et en intimité, mais chacun de leurs Je t'aime garde toute sa valeur et sa dimension. Ils n'ont pas besoin de se le dire, ils le savent, ils le sentent par leurs regards, ils le voient dans leurs actes l'un envers l'autre. Et leur amour dure toute une vie.

C'est la rareté des choses qui leur donne de la valeur.


Ne lui dit plus que tu l'aimes montre lui.



® AVERTISSEMENT: Tous ces textes sont écrits par moi-même et sont protégés. Si tu veux les mettre sur ton Blog pas de problème, bien au contraire c'est avec plaisir pas besoin de me demander. Mais soit honnête, ça ne te coûtera rien, et met un lien vers mon Blog en précisant qu'ils viennent de moi c'est tout ce que je demande.

Archives

À propos

| L'homme idéal n'existe pas, Son BLOG Oui.